Deux jeunes arrêtés à Melilla accusés d'avoir mis cinq immigrés sur un bateau de plaisance

Deux jeunes arrêtés à Melilla accusés d’avoir mis cinq immigrés sur un bateau de plaisance

MELILLA, 5 septembre () –

La Garde civile a arrêté à Melilla deux jeunes accusés de « traite d’êtres humains » et intercepté un bateau de plaisance avec cinq immigrants qui avaient l’intention de débarquer sur la côte de la ville espagnole d’Afrique du Nord en provenance du Maroc.

Comme l’a rapporté ce mardi un porte-parole de la Garde Civile de Melilla, ce sont deux jeunes qui ont été arrêtés pour leur participation présumée à un délit contre les droits des citoyens étrangers, « en fournissant un bateau de plaisance pour faciliter l’entrée à Melilla de cinq migrants, arrêtant l’un d’eux, ainsi que le capitaine du bateau qui en avait introduit quatre autres.

Les événements remontent à l’après-midi du 29 août 2023, lorsque le dispositif de surveillance côtière et frontalière a détecté dans les eaux de Melilla, près de la côte d’Aguadú, comment les capitaines d’un bateau de plaisance et d’un jet ski s’approchaient de manière suspecte puis se dirigeaient vers vers les eaux marocaines.

Se rendant sur place à bord d’un bateau officiel du Groupe Spécial pour les Activités Sous-Marines (GEAS), ils ont intercepté un jet ski observé avec le bateau quelques instants auparavant, procédant à l’identification du skipper et de son compagnon, qui s’est avéré être celui qui dirigeait le bateau susmentionné.

Le porte-parole de la police a souligné qu’étant donné la livraison du bateau à des tiers et qu’il pourrait être utilisé pour la commission de délits liés au trafic de drogue ou par des mafias qui font le trafic d’êtres humains, la Garde civile a alerté les patrouilles terrestres pour qu’elles augmentent leur vigilance. sur les navires en provenance des eaux marocaines.

Quelques instants plus tard, selon la source susmentionnée, ils ont pu observer comment le bateau vu à côté du jet ski s’approchait de la côte marocaine vers la côte de Melilla, occupée à cette occasion par cinq personnes, procédant à son embarquement et à identifier ses occupants.

Après l’identification complète des skippers, le dispositif déployé et les efforts déployés par les enquêteurs ont permis d’arrêter le skipper du jet ski à la marina de Noray et plus tard le skipper du bateau, qui a pris la fuite, et par conséquent de divers efforts, on a localisé l’endroit où il était caché, se révélant être deux jeunes adultes résidant à Melilla, comme auteurs présumés d’un délit contre les droits des citoyens étrangers.

D’autre part, comme l’a souligné le porte-parole, ils ont procédé à l’arrestation de la personne qui dirigeait le bateau, qui s’est avérée être l’un des migrants qui tentaient d’accéder au territoire national, en violation de la réglementation en vigueur en matière d’immigration, et a été remis au Corps National de Police de cette Ville, compétent en la matière.

Les procédures en cours ont été transférées au Tribunal d’Instruction numéro 4 de Melilla et les auteurs présumés ainsi que les navires saisis ont été scellés dans leur lieu d’amarrage pour élimination judiciaire.

A lire également