Jusqu'à présent cette année, la Croix-Rouge a servi 284 personnes arrivées par bateau sur la côte valencienne

Jusqu’à présent cette année, la Croix-Rouge a servi 284 personnes arrivées par bateau sur la côte valencienne

VALÈNCIA, 19 août ( ) –

La Croix-Rouge a soigné 284 personnes jusqu’à présent cette année, dont 35 mineurs, qui sont arrivés par bateau sur la côte valencienne dans un total de 19 interventions. De leur côté, 12 d’entre eux ont été transférés dans des centres de santé ou des hôpitaux parce qu’ils avaient besoin de soins.

Cela ressort clairement du bilan des interventions fourni par la Croix-Rouge, avec des données de 2023 jusqu’à ce même samedi 19 août. Au total, 19 interventions ont été réalisées par les volontaires de la Croix-Rouge participant au projet.

Ces personnes ont pris en charge un total de 284 migrants arrivés par bateau sur la côte valencienne. Parmi ceux-ci, avec des données désagrégées, 228 étaient des hommes, 21 des femmes et 35 des mineurs (8 filles et 27 garçons).

Le dispositif Croix-Rouge est composé d’environ 150 personnes, dont des bénévoles, du personnel de santé, de la logistique, de la traduction, de la médiation et de la coordination. De l’organisation, ils ont profité de ce solde pour les remercier tous « pour leur effort et leur travail ».

Les derniers navires interceptés sur la côte valencienne ont été ce même samedi, lorsque le personnel de sauvetage maritime a secouru deux petits bateaux avec 14 et 16 personnes à bord à environ 30 et 20 milles des côtes de Santa Pola et Xàbia, respectivement. Tous les migrants présents semblaient être en bonne santé, ont rapporté des sources de la Croix-Rouge.

Il s’agit des sixième et septième navires qui ont atteint la côte d’Alicante la semaine dernière, après quoi il a été secouru mercredi dernier avec 13 personnes à bord entre Altea et Calp ; deux autres jeudi avec 15 et 14 personnes à bord respectivement à 50 et 33 milles au large d’Alicante ; et deux autres entre samedi dernier et dimanche matin: un à Xàbia et un autre à Vila Joiosa.

Face à ces « petites arrivées massives » de petites embarcations sur les côtes, les équipes de la Croix-Rouge restent pré-alertes pour accélérer la prise en charge des migrants. Les équipes comprennent des logisticiens, des agents de santé, des traducteurs, des médiateurs ou des psychologues.

A lire également