L'Estrémadure accueille 159 affiliés étrangers à la sécurité sociale en mars

L'Estrémadure accueille 159 affiliés étrangers à la sécurité sociale en mars

MADRID/MÉRIDA, 16 avril. ( E) –

La Sécurité sociale Ha bétail dans Estrémadure une moyenne de 159 filiales étrangères en marsun 00,98 pour cent de plus par rapport à au le mois dernieravec lequel le troisième mois de l'année a été clôturé avec 16 368 travailleurs immigrés enregistrés dans le système.

En outre, par rapport à mars 2023la Sécurité sociale a a gagné 1.357 filiales étrangères en Estrémadureun 9,04 pour centLe ministère de l’Inclusion, de la Sécurité sociale et des Migrations a fait rapport ce mardi.

Sur le nombre total d'affiliés, 13.518 personnes appartenaient au Régime général, tandis que 2.851 cotisaient aux Indépendants. Dans le premier cas, 3.400 étrangers étaient employés dans le secteur agricole et 1.001 dans le secteur domestique, tandis que les 9.117 autres travaillaient dans le reste des activités.

DONNÉES NATIONALES

Au niveau national, la Sécurité Sociale a gagné en moyenne 62.573 affiliés étrangers en mars, soit 2,3 pour cent de plus que le mois précédent, clôturant le troisième mois de l'année avec 2.734.119 travailleurs immigrés inscrits dans le système, un nouveau maximum historique.

Avec l'avancée du mois de mars, mois au cours duquel se célébrait la Semaine Sainte, l'affiliation moyenne des étrangers a enchaîné deux mois consécutifs de promotions après avoir gagné près de 40.000 salariés en février.

Hors saisonnalité et effet calendaire, l'affiliation des étrangers à la Sécurité sociale a augmenté en mars de 23.388 cotisants, pour atteindre un total de 2.785.473 personnes occupées, un nombre record dans la série désaisonnalisée.

Depuis février 2020, avant l'impact de la pandémie, le nombre de cotisants étrangers a augmenté de 596.052 salariés, comme le souligne le ministère dirigé par Elma Saiz.

Dans l'ensemble, les travailleurs étrangers représentaient fin mars 13,2 pour cent du nombre total de personnes affiliées à la Sécurité sociale.

Sur le nombre total d'étrangers affiliés à la fin du troisième mois de l'année, 884.882 provenaient de pays de l'UE (32,4%) et 1.849.236 de pays tiers (67,6%).

Les plus grands groupes de travailleurs étrangers sont les travailleurs originaires de Roumanie (340 519), du Maroc (337 490), de Colombie (189 024), d'Italie (181 143), du Venezuela (150 984) et de Chine (114 671).

Par ailleurs, le système compte 67 846 membres ukrainiens, soit 20 587 de plus qu’en janvier 2022 (+43,6 %), avant le début de la guerre menée dans le pays par la Russie.

La majorité des travailleurs ukrainiens qui travaillent en Espagne, soit 85,2 pour cent, sont salariés et 14,8 pour cent sont des travailleurs indépendants.

Au cours de la dernière année, l'affiliation moyenne des travailleurs étrangers a augmenté de 208.231 salariés, ce qui en termes relatifs implique une augmentation de 8,2 pour cent.

Sur le nombre total de travailleurs étrangers, environ 1,5 million sont des hommes et 1,2 million sont des femmes. Le ministère a souligné que le nombre de femmes étrangères affiliées à la Sécurité Sociale a augmenté de 30,5 pour cent depuis avant la pandémie, soit 3,3 points de plus que les hommes.

L'HOSPITALITÉ AUGMENTE L'EMPLOI À L'ÉTRANGER DE 7,2%

Par régime, la majorité des étrangers relèvent du Régime général, qui a clôturé le mois de mars avec 2.287.519 filiales étrangères, soit 83,7 pour cent du total et 2,5 pour cent de plus qu'en février.

Pour sa part, le Régime Spécial des Travailleurs Indépendants (RETA) a terminé le mois de mars avec 441.594 cotisants étrangers, soit 1,3 pour cent de plus que le mois précédent et 7,1 pour cent de plus que le chiffre de mars 2023.

Au sein du Régime Général, le secteur qui a gagné le plus de contributeurs étrangers en mars, en valeurs relatives, a été l'industrie hôtelière, qui, coïncidant avec la célébration de la Semaine Sainte, a augmenté son nombre d'employés étrangers de 7,2 pour cent. Viennent ensuite la fourniture d'électricité (+5%) et les activités artistiques et de divertissement (+3%).

Le Système Agraire Spécial (qui fait partie du Régime Général) a enregistré une augmentation mensuelle des filiales étrangères de 4,3 pour cent, tandis que le Système Domestique a connu une diminution de 0,06 pour cent.

En valeurs interannuelles, dix secteurs d'activité affichent une croissance de plus de 10 pour cent. L'hôtellerie est l'activité qui a ajouté le plus de filiales étrangères, avec une augmentation de 13,9 pour cent, suivie par la fourniture d'énergie électrique (+11,1%), les activités de santé (+10,9%), le commerce (+10,7%), les activités administratives. activités (+10,7%), activités financières (+10,3%) et activités artistiques (+10,1%).

Le ministère a souligné que la croissance sur un an est également « très notable » dans les activités à haute valeur ajoutée telles que l'information et les télécommunications (+8,9%) et les activités professionnelles, scientifiques et techniques, avec une augmentation des filiales étrangères au cours des dernières années. année de l'année.

Les travailleurs nationaux d'autres pays représentent plus de 20 pour cent du total des membres dans les activités des organisations et organisations extraterritoriales (28,8%), de l'hôtellerie (26,7%), de l'agriculture (24,4%) et de la construction (20,7%). Dans le Système Spécial Domestique, 45,4 pour cent sont des travailleurs étrangers, et dans le Système Spécial Agraire, 35,7 pour cent.

PLUS DE FILIALES ÉTRANGÈRES DANS 14 COMMUNAUTÉS AUTONOMES

Par communauté autonome, l'affiliation moyenne des étrangers a augmenté en mars par rapport au mois précédent dans 14 régions et a diminué en Navarre (-232 cotisants), La Rioja (-127 employés) et Castilla-La Mancha (-40 affiliés).

Du côté des promotions, se distinguent celles d'Andalousie (+18 982 cotisants), de Catalogne (+11 267) et des Îles Baléares, qui ont ajouté 10 426 salariés étrangers par rapport à février.

A lire également