Nogueras dit que Junts a passé "un but" au gouvernement avec les pouvoirs d'immigration

Nogueras dit que Junts a passé « un but » au gouvernement avec les pouvoirs d’immigration

Demandez à ne pas confondre « astuces de dernière minute et discrétion »

BARCELONE, 11 janvier () –

La porte-parole de Junts au Congrès des députés, Miriam Nogueras, a déclaré que son parti avait passé « un but » au gouvernement avec le transfert des pouvoirs d’immigration convenu avec le PSOE pour s’abstenir lors du vote sur le « décret omnibus ». .’.

« Un ballon de but a été transmis à la Generalitat de Catalunya et nous espérons que la Generalitat de Catalunya marquera ce but », a-t-il déclaré dans une interview ce jeudi sur Rac1 recueillie par Europa Press.

Il a expliqué que le transfert des pouvoirs en matière d’immigration se fera à travers « une loi organique à partir de l’article 150.2 et se fera par délégation de pleins pouvoirs ».

« Notre pays est prêt à affronter un problème dans lequel le gouvernement espagnol n’a pas été à la hauteur », a déclaré Nogueras, car selon lui, il n’a pas été en mesure de répondre aux problèmes qui affectent grandement la Catalogne.

En ce sens, il a affirmé qu’« il est temps que les intérêts de la Catalogne commencent à être défendus et que les intérêts des partis commencent à être un peu mis de côté », et il a rappelé que le Parlement a déjà marqué comme priorité les pouvoirs en matière d’immigration, selon ses propres termes, lors du Débat de politique générale (DPG) qui s’est tenu en septembre.

DISCRÉTION

Interrogé sur les négociations avec le PSOE qui ont conduit à l’abstention de Junts dans les trois décrets royaux soumis au vote ce mercredi à la Chambre basse, Nogueras a demandé de ne pas confondre « trucs de dernière minute et discrétion ».

« Il est vrai qu’il y avait tellement de discrétion que même mes adjoints attendaient la fin des choses, mais c’est le résultat de plusieurs mois de négociations », a-t-il soutenu, et il a salué le résultat des négociations comme une victoire pour la Catalogne. .

Avec leur abstention, Junts s’est mis d’accord avec les socialistes pour supprimer l’article 43bis de la loi de procédure civile qui, à leur avis, mettait en danger l’amnistie, et a obtenu la promesse de réformer la loi sur les sociétés de capitaux pour annuler l’arrêté royal du PP de 2017 en afin de faciliter le retour des entreprises en Catalogne à travers le « procés ».

D’autre part, outre la délégation complète des pouvoirs en matière d’immigration, il a également accepté la publication immédiate des soldes fiscaux et que le pétrole devienne un aliment essentiel avec une TVA de 0 %.

A lire également