Une femme est arrêtée pour l'incendie qui a brûlé 200 cabanes dans un village de Palos (Huelva)

Une femme est arrêtée pour l’incendie qui a brûlé 200 cabanes dans un village de Palos (Huelva)

GRENADE, 25 septembre ( ) –

Le délégué du gouvernement espagnol en Andalousie, Pedro Fernández, a informé lundi qu’une femme a été arrêtée comme auteure présumée de l’incendie qui a détruit dimanche soir 200 cabanes dans un village de Palos de la Frontera (Huelva), qui représente « 85% de l’espace est dédié à ces logements insalubres où vivent les migrants. »

C’est ce qu’a déclaré Fernández à la question des journalistes lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence « Réseau transeuropéen de transport en Andalousie ». Le développement de l’Europe depuis le Sud », où il a souligné que cette personne a été arrêtée « sur la base de divers témoignages » de certaines des personnes concernées », précisant que l’enquête reste ouverte pour « clarifier les faits ».

De même, le délégué a indiqué que deux personnes ont été légèrement blessées, même si l’incendie « aurait pu avoir des conséquences graves » en raison de « la toxicité » de la fumée du matériau dont sont faites les cabanes, pour lequel elles ont été traitées dans le hospitalisé et libéré, tout en soulignant qu’avec cette arrestation « il sera plus facile de clarifier » ce qui s’est passé « le plus tôt possible ».

D’autre part, Fernández a rappelé que le gouvernement « s’est engagé » à « améliorer » la situation vécue par ces personnes qui vivent dans des logements insalubres, ce qui en fait un espace « vulnérable » et « sans les conditions minimales pour leur donner la dignité ». qu’ils méritent. » mérite une personne. »

Le service d’urgence 112 Andalousie a signalé que plusieurs personnes ont été légèrement blessées et environ 200 baraquements ont été brûlés après qu’un incendie s’est déclaré dimanche soir dans un village de Palos de la Frontera.

Le téléphone 112 a reçu dimanche dernier, quelques minutes après 23 heures, une trentaine d’avis concernant un incendie dans une zone d’habitations insalubres de la zone industrielle de San Jorge. Immédiatement, depuis le centre de coordination, les pompiers, la Garde civile, la police locale, la Croix-Rouge, le Centre d’urgence sanitaire (CES) 061 et Infoca ont été activés.

Des sources sanitaires ont indiqué que les équipes médicales ont soigné sur place plusieurs personnes souffrant de coupures et de brûlures mineures, sans transfert vers l’hôpital. Les pompiers, de leur côté, ont confirmé que l’incendie avait brûlé 200 habitations insalubres et cinq hectares de terrain. Les ressources de la Mairie de Palos vont désormais travailler au nettoyage et au déplacement des braises pour leur extinction complète.

SAUVETAGE D’UNE FAMILLE PIÉGÉE

De leur côté, les pompiers du Consortium provincial ont rapporté avoir secouru en bon état une famille qui était coincée à l’intérieur de l’incendie, et ont également retiré plusieurs cylindres qui avaient explosé.

En outre, ils ont expliqué que l’incendie, avec une forte charge thermique, s’est produit dans une zone de vallée, « ce qui contribue à la concentration de la chaleur et à la propagation plus rapide du feu » et que les efforts d’extinction ont été prolongés peu avant minuit ce dimanche. jusqu’à environ 7h00 ce lundi. Trois camions et quatre pompiers du parc San Juan del Puerto se sont rendus sur place ; deux camions et trois pompiers du parc Aljaraque et un camion et un pompier des parcs Ayamonte et Almonte.

A lire également