Le Kif-Kif appelle à une régularisation extraordinaire face à la proposition du gouvernement de racines d'emploi

Deux escrocs arrêtés à Albacete qui recrutaient des immigrants et falsifiaient des documents pour les régulariser

ALBACETE, le 13 décembre. ( ) –

La Police Nationale a arrêté deux personnes à Albacete comme auteurs présumés d’un délit de promotion de l’immigration clandestine, fraude et falsification de documents, ainsi que deux autres citoyens étrangers qui ont utilisé ces documents falsifiés pour régulariser leur situation sur le territoire espagnol.

L’enquête de la Police Nationale a débuté après avoir reçu, de l’Unité de Gestion du Registre Municipal des Habitants et des Services Citoyens d’Albacete, des informations indiquant qu’ils avaient détecté deux citoyens de nationalité roumaine qui ont fourni divers documents pour s’inscrire, par l’intermédiaire d’une représentation, à l’étranger. citoyens en situation irrégulière du continent africain.

Après avoir examiné les documents suspects, il a été constaté que les contrats de location présentés et les prétendues factures de consommation d’électricité des logements avaient été falsifiés, en fournissant même des enregistrements d’adresses inexistantes dans la ville d’Albacete, comme l’a rapporté la police dans une note de presse.

Les présumés meneurs du complot recherchaient des citoyens étrangers en situation irrégulière qui avaient besoin de régulariser leur situation sur le territoire espagnol, ce qui en faisait des victimes favorables. Profitant de leur vulnérabilité et de leur méconnaissance de la langue et de la réglementation en vigueur, ils ont proposé de procéder à une inscription en échange d’un montant financier compris entre 100 et 300 euros, les incitant dans de nombreux cas à présenter des documents inutiles.

Le centre d’opérations de ce complot était un bar situé dans le quartier « El Ensanche », où les agents ont procédé à l’arrestation des deux escrocs et où ont pu être localisés divers contrats et documents falsifiés.

Cette action a été réalisée en collaboration avec l’Office des Étrangers dépendant de la Subdélégation du Gouvernement d’Albacete, ainsi qu’avec l’Unité de Gestion du Registre Municipal des Habitants et des Services Citoyens de la ville.

A lire également