La Fondation SAMU envoie une équipe d'agents de santé à El Hierro pour soigner les migrants

La Fondation SAMU envoie une équipe d’agents de santé à El Hierro pour soigner les migrants

SANTA CRUZ DE TENERIFE, 10 octobre () –

Une équipe d’agents de santé de la Fondation SAMU est partie ce mardi de Séville vers l’île d’El Hierro pour rejoindre le dispositif du gouvernement des Canaries pour prendre en charge les migrants au milieu de la plus grande crise migratoire que la région ait connue depuis 2006.

L’archipel a accueilli plus de 4 500 personnes en neuf jours (dont 2 300 sont arrivées sur la plus petite de ses îles) et les capacités de soins dont dispose la communauté autonome ont été débordées.

Le contingent du SAMU est composé de cinq spécialistes, dont des infirmiers, des techniciens sanitaires d’urgence et un médiateur, qui rejoindront les troupes dont dispose la fondation aux Canaries. L’appareil est équipé de matériel d’intervention sanitaire de premiers secours pour accueillir et soigner immédiatement les personnes qui arrivent à Cayucos.

Les agents de santé se rendent au port de La Restinga. La direction du SAMU travaille en coordination avec le Ministère des Droits Sociaux, de l’Égalité, de la Diversité et de la Jeunesse, et avec la Direction générale de la Protection de l’Enfance et de la Famille du Gouvernement des Îles Canaries, et avec la Direction des Services de Santé d’El Hierro.

Au cours des neuf premiers jours d’octobre, les îles Canaries ont accueilli 4 531 immigrants arrivés à bord de 53 bateaux, à raison de 503 personnes par jour, un chiffre sans précédent depuis la crise des cayucos de 2006, lorsque la Route des Canaries a atteint son plus haut niveau historique.

Cette situation a provoqué l’effondrement des moyens d’accueil. Le principal problème concerne la prise en charge des mineurs étrangers non accompagnés, qui sont plus nombreux que les migrants adultes accueillis dans l’archipel.

Le SAMU et le gouvernement des îles Canaries collaborent étroitement depuis un certain temps sur différents fronts d’assistance. Cette relation s’est renforcée après la crise migratoire des îles Canaries de 2020. En novembre de la même année, le SAMU a déployé un dispositif d’urgence dans la zone et a lancé une campagne de soins et d’assistance aux mineurs migrants non accompagnés avec la mise en service d’une unité d’hébergement temporaire d’urgence ( UATE) dans la ville de Porto Rico (Gran Canaria), avec une capacité de 150 mineurs.

Actuellement, le SAMU gère un total de 11 ressources dans la communauté autonome des îles Canaries destinées aux mineurs entre les ressources UATE, les foyers et les centres de jour. En 2022, le SAMU a accueilli au total 396 mineurs et 159 anciens pupilles dans ces centres.

À PROPOS DE LA FONDATION SAMU

La Fondation SAMU est une entité spécialisée dans les urgences sanitaires et est également l’un des principaux opérateurs mondiaux de soins résidentiels et d’hébergements d’urgence. La dernière crise migratoire à laquelle l’organisation a participé s’est produite à Ceuta en mai 2021, avec l’arrivée de plus de 12 000 personnes en seulement 48 heures. Le SAMU a été en première ligne dans cette crise dès les premiers arrivés et, en pleine crise, il a réussi à prendre en charge près d’un millier de mineurs dans trois ressources différentes.

La dernière mission internationale de l’organisation a été réalisée au Maroc, au cours du mois dernier, après le tremblement de terre qui a dévasté une vaste zone rurale au sud de Marrakech.

A lire également