La Sécurité Sociale ajoute 3.072 affiliés étrangers en septembre à la C-LM, qui en compte 86.565

La Sécurité Sociale ajoute 3.072 affiliés étrangers en septembre à la C-LM, qui en compte 86.565

MADRID/TOLÈDE, 17 octobre () –

La Sécurité Sociale a gagné 3.072 affiliés étrangers en septembre en Castille-La Manche, soit 3,68% de plus que le mois précédent, clôturant le neuvième mois de l’année avec 86.565 travailleurs immigrés inscrits dans le système, dont 52.591 hommes et 33.974 femmes.

Au cours des 12 derniers mois, la région en compte 6 612 de plus, ce qui représente 8,27 %.

Sur le nombre total de travailleurs, 54 324 cotisent au Régime Général, 17 407 au Régime Agricole, 3 811 au Régime Intérieur et 11 023 sont des travailleurs indépendants.

Concernant l’origine, 50 693 sont originaires de l’Union européenne – 32 147 hommes et 18 546 femmes – ; et 35 872 originaires de pays extérieurs à l’Union – 20 444 hommes et 15 428 -.

DONNÉES NATIONALES

Au niveau national, la Sécurité Sociale a gagné en moyenne 10.462 affiliés étrangers en septembre, soit 0,4% de plus que le mois précédent, clôturant le neuvième mois de l’année avec 2.686.990 travailleurs immigrés inscrits dans le système.

Avec l’avancée de septembre, l’affiliation moyenne des étrangers revient aux promotions après avoir perdu respectivement 3.365 et 18.712 cotisants en juillet et août.

Sur le nombre total de travailleurs étrangers existant à la fin du mois de septembre, 55,6% étaient des hommes et 44,4% des femmes, comme l’a rapporté mardi le ministère de l’Inclusion, de la Sécurité sociale et des Migrations.

En données désaisonnalisées, l’affiliation des étrangers à la Sécurité sociale a augmenté en septembre de 11.914 cotisants (+0,4%), pour un total de 2.669.101 personnes occupées, soit 479.680 de plus qu’avant l’arrivée de la pandémie.

Dans l’ensemble, les travailleurs étrangers représentaient 12,9% du nombre total de personnes affiliées à la Sécurité sociale à fin septembre en valeurs désaisonnalisées.

Sur le nombre total d’étrangers affiliés à la fin du neuvième mois de l’année, 881.774 provenaient des pays de l’UE (32,8%) et 1.805.216 provenaient de pays tiers (67,2%). Les plus grands groupes de travailleurs étrangers sont les travailleurs originaires de Roumanie (337 765), du Maroc (309 639), d’Italie (182 757), de Colombie (171 982) et du Venezuela (146 126).

Par ailleurs, le système compte 65 946 membres ukrainiens, soit 18 687 de plus qu’en janvier 2022 (+39,5%), avant le début de la guerre menée dans le pays par la Russie.

La majorité des travailleurs ukrainiens qui travaillent en Espagne, environ 87 %, sont salariés et 13 % sont indépendants.

Au cours de la dernière année, l’affiliation moyenne des travailleurs étrangers a augmenté de 230.971 salariés, ce qui en termes relatifs implique une augmentation de 9,4%.

LES FILIALES ÉTRANGÈRES DANS L’ÉDUCATION S’ENVOLENT À RAISON DE LA RETOUR À L’ÉCOLE

Par régime, la majorité des étrangers relèvent du Régime Général, qui a clôturé le mois de septembre avec 2.253.419 filiales étrangères, soit 83,9% du total et 0,3% de plus qu’en août.

De son côté, le Régime Spécial des Travailleurs Indépendants (RETA) a terminé septembre avec 427.801 cotisants étrangers, soit 0,6% de plus que le mois précédent. Parmi eux, 14,9% sont de nationalité chinoise, suivis des Roumains (10,9%) et des Italiens (9%).

Au sein du Régime général, les secteurs qui ont gagné le plus de contributeurs étrangers en septembre, en valeurs relatives, sont l’éducation (+21,7%), tirée par la rentrée scolaire, et l’agriculture, l’élevage et la pêche (+6,8%).

En revanche, les plus fortes baisses ont été enregistrées dans les activités des ménages comme employeurs (-7,4%) et dans l’administration publique (-6,6%).

Le Système Agraire Spécial (qui fait partie du Régime Général) a accueilli 5,3% d’étrangers en plus par rapport au mois précédent, tandis que le Système Domestique a enregistré 1% de cotisants étrangers en moins qu’en août.

Par communauté autonome, l’affiliation moyenne des étrangers a augmenté en septembre dans dix d’entre elles et a diminué dans sept, principalement en Catalogne (-6 322 cotisants) et aux Îles Baléares (-3 310). Les augmentations mensuelles les plus importantes, en termes absolus, ont eu lieu en Andalousie (+7 424 contributeurs) et à Madrid (+6 926).

A lire également