Le Kif-Kif appelle à une régularisation extraordinaire face à la proposition du gouvernement de racines d'emploi

Le Gouvernement alloue 500 000 euros aux Îles Baléares pour financer le transfert et l’accueil de dix mineurs non accompagnés

PALMA, 5 décembre ( ) –

Le Conseil des ministres a approuvé ce mardi, sur proposition du ministère de la Jeunesse et de l’Enfance, la distribution de 529 250 euros aux Îles Baléares pour financer le transfert et l’accueil accompagné de dix enfants et adolescents migrants non accompagnés.

Au total, les communautés autonomes et la ville autonome de Ceuta recevront 20 millions d’euros pour la prise en charge de 396 mineurs migrants non accompagnés, comme l’a rapporté la Présidence du Gouvernement dans un communiqué.

En octobre dernier, l’État et les communautés autonomes ont convenu de ce transfert de solidarité au sein de la Conférence sectorielle sur l’enfance et l’adolescence, qui fait partie du Plan de réponse à la crise migratoire pour les mineurs migrants 2022-2023, approuvé le 30 octobre 2022.

Le montant total de l’allocation correspond à la deuxième et dernière répartition du crédit des 35 millions d’euros budgétisés pour le transfert et les soins multidisciplinaires nécessaires à la protection de l’intérêt supérieur des enfants et adolescents non accompagnés.

La première distribution, de 15 millions d’euros, a été allouée en mai à la communauté autonome des Îles Canaries et aux villes autonomes de Ceuta et Melilla, car ce sont les territoires où il y a eu le plus grand nombre d’arrivées.

Il convient de rappeler que la répartition des mineurs par communautés autonomes et villes est, en Andalousie, de 36 ; dans la Communauté de Madrid, 34 ; en Catalogne, 33 ; dans la Principauté des Asturies, 32 ; en Galice, 28 ; en Cantabrie, 26 ; dans la Communauté valencienne, 25 ; en Estrémadure, 25 ; en Aragon, 24 ; en Castille-et-León, 23 ; aux îles Canaries, 21 ; en Castille-La Manche, 20 ; dans la Région de Murcie, 19 ; dans la Communauté Forale de Navarre, 17 ; au Pays Basque, 17 ; aux Îles Baléares, dix ; à La Rioja, quatre, et à Ceuta, deux.

Melilla n’accueillera aucun mineur à cette occasion.

A lire également