Le Gouvernement d'Aragon assume la coordination de l'accueil des près de 200 migrants transférés à la communauté

Le Gouvernement d’Aragon assume la coordination de l’accueil des près de 200 migrants transférés à la communauté

SARAGOSSE, 20 octobre ( ) –

Le Gouvernement d’Aragon a assumé la coordination de l’accueil des migrants, après l’arrivée de près de 200 personnes des îles Canaries dans la province de Huesca. La priorité est de garantir les meilleurs soins à ceux qui sont déjà dans la communauté et à ceux qui seront transférés dans un avenir proche.

Dans le but d’élaborer une carte d’action détaillée, une réunion s’est tenue ce vendredi au LAAAB, présidée par la ministre de la Protection sociale et de la Famille du gouvernement d’Aragon, Carmen Susín, au cours de laquelle l’accueil, l’orientation et l’accueil des dizaines de personnes arrivées à différents endroits au cours des dernières heures.

Le Département de la Protection Sociale et de la Famille a convoqué à cette réunion les autorités de l’État compétentes en la matière, ainsi que les représentants des entités locales et des organisations sociales qui œuvrent pour l’accueil des migrants.

Outre Carmen Susín, la directrice générale de l’Inclusion sociale et du Volontariat, María Charte, était présente au nom de l’Exécutif régional ; le directeur général de Planification, Centres et FP, dépendant du Département d’Éducation, Sciences et Universités, Luis Mariano Mallada.

Également, le directeur général de Santé Numérique et Infrastructure du Ministère de la Santé, Joaquín Velilla, et le conseiller de la Justice d’Aragon, Juan Campo, en plus de plusieurs conseillers, techniciens et représentants d’administrations locales. Au nom des entités sociales, des représentants de la Croix Rouge, de l’ACCEM Aragón, du CEPAIM, de l’APIP-ACAM, du YMCA et des Filles de Saint Vincent de Paul étaient présents.

Le Département de Protection Sociale et Famille a regretté l’absence de représentants du Gouvernement central à cette séance et s’est mis à la disposition des entités sociales et locales, qui ont assumé, en premier lieu, l’accueil temporaire des nouveaux arrivants des Îles Canaries. pour assister dans les meilleures conditions possibles les personnes qui se déplacent ces derniers jours vers différentes villes aragonaises.

A lire également