Le Gouvernement de Navarre participe en Irlande à une réunion pour « améliorer l'inclusion sociale » des migrants

Le Gouvernement de Navarre participe en Irlande à une réunion pour « améliorer l'inclusion sociale » des migrants

PAMPELUNE, le 23 mars ( ) –

Une délégation de la Direction générale des politiques migratoires du gouvernement de Navarre s'est rendue à Donegal (Irlande) pour participer à une réunion interrégionale visant à « améliorer l'inclusion sociale » des migrants et leur « sentiment d'appartenance » à travers le développement de stratégies d'action régionale. inclusion.

À l'événement, encadré dans le projet EU-Belong, participent un total de 10 régions, 3 partenaires techniques et 33 entités associées, parmi lesquelles se distinguent le Conseil de l'Europe, l'Organisation internationale pour l'intégration et d'autres acteurs au niveau local et régional. .

Lors de la réunion, qui se tiendra entre le 19 et le 22 de ce mois, le Gouvernement de Navarre a présenté le processus participatif qu'il est en train de développer depuis la Direction Générale des Politiques de Migration du Département de Logement, Jeunesse et Politiques de Migration pour le élaboration d'une feuille de route pour « l'intégration inclusive » des jeunes migrants dans la Communauté Forale. Un projet qui est cofinancé par le Fonds AMIF de l'Union européenne avec un maximum de 90% (80.172,64 euros) du budget total établi pour son développement, a indiqué le Exécutif Régional dans un communiqué.

Durant leur séjour, la directrice générale des politiques migratoires, Marisol de la Nava, la directrice du Service Karibu d'accueil et d'accompagnement des migrants, Virginia Eraso, et Patricia Moreno, responsable du bureau de projets européens et de coopération, ont participé à l'exposition de différentes expériences de coexistence interculturelle du Donegal et d'autres régions, et ont partagé l'impact des connaissances collectées sur ces expériences, entre autres questions.

« C'est très gratifiant et enrichissant d'apprendre des bonnes pratiques mises en œuvre dans d'autres régions et de montrer le travail qui se fait en Navarre en faveur de l'inclusion des migrants », a souligné De la Nava, pour qui  » L'avenir implique inévitablement que tous les citoyens apprennent à vivre dans la coexistence, la tolérance et le respect des autres, quelle que soit leur origine, et ce type de projets va nous aider à y parvenir.

A lire également