Le monastère célèbre cet Ayuso "donner la raison" à Vox avec l'immigration et demande "rapatrier" à "ceux qui provoquent la terreur"

Le monastère célèbre cet Ayuso « donner la raison » à Vox avec l’immigration et demande « rapatrier » à « ceux qui provoquent la terreur »


– Mateo Lanzuela – Europa Press

MADRID, 17 janvier () –

La porte-parole de Vox à l’Assemblée de Madrid, Rocío Monasterio, a célébré que la présidente de la Communauté de Madrid, Isabel Díaz Ayuso, « donner la raison » à Vox dans son discours sur l’immigration et lui a demandé de « rapatrier ceux qui sèment la terreur ».

Cela a été expliqué lors d’une conférence de presse à la Real Casa de Correos, après la réunion tenue par les dirigeants du PP et de Vox dans le cadre de la série de contacts du président avec les groupes parlementaires de la Chambre de Vallecas avant la reprise de l’activité parlementaire.

« Je suis heureux que Mme Ayuso soit d’accord avec nous et qu’elle arrête de nous insulter, mais maintenant nous devons nous mettre au travail dans le cadre des pouvoirs »a lancé Monasterio, qui a insisté sur l’importance de « Madrid est une ville sûre comme elle l’était jusqu’à très récemment ».

Ce matin, le président régional, lors de la conférence de presse à l’issue du Conseil de Gouvernement tenu à Alcalá de Henares, municipalité vers laquelle ont été transférés les migrants arrivant aux Îles Canaries, a exigé un plan avant le « vague énorme » des migrants. Il y assure qu’il y a eu une épidémie de gale et que certains voisins ont signalé des agressions sexuelles.

Le monastère a décrit « chaos » la situation à Alcalá de Henares et a exigé que « un message très clair » autour de la migration irrégulière. C’est pourquoi elle a demandé plusieurs mesures à la Communauté de Madrid, comme la conclusion d’accords avec les pays d’origine pour le retour « pour le regroupement familial » et aussi lui « fermeture des centres » mineurs étrangers non accompagnés, en citant comme exemple celui de Batán.

En cours de route, il a critiqué le fait d’avoir été qualifié de « xénophobe » à l’Assemblée de Madrid et a donné « Bienvenue » au PP à leurs thèses. « On pourrait faire une liste d’insultes (…) Aujourd’hui Ayuso a dénoncé l’insécurité des rues, en la liant à l’immigration clandestine, tel est le discours de Vox depuis des années »il a insisté.

A lire également