Le Kif-Kif appelle à une régularisation extraordinaire face à la proposition du gouvernement de racines d'emploi

Salud nie vouloir refuser l’assistance aux migrants sans ressources et affirme que leurs soins médicaux sont garantis

PALMA, 22 septembre ( ) –

Le ministère de la Santé a nié vouloir retirer les soins de santé aux migrants en situation administrative irrégulière ou à ceux dont la carte de santé est sur le point d’expirer et a garanti que des soins médicaux leur seraient fournis.

Ainsi, IBSalut a voulu nier l’accusation du MÉS per Majorque, dans laquelle elle affirmait que les personnes en situation administrative irrégulière étaient « obligées » de payer des frais mensuels, pouvant aller jusqu’à 157 euros, pour signer un accord pour la fourniture de certains services. services en santé publique.

Le ministère a précisé qu’il s’agit d’un accord qui a également été proposé avec les précédents dirigeants des Îles Baléares, avec lequel l’assistance sanitaire dans le système national de santé est facilitée pour les étrangers ayant souscrit une assurance privée. Ainsi, la Santé a expliqué que ce type d’accord est en vigueur depuis 2011.

De même, la Santé a garanti qu’une personne en situation administrative irrégulière peut demander une carte médicale prouvant qu’elle ne dispose pas de ressources au moyen d’une déclaration sous serment, d’un certificat de séjour ou du rapport d’un travailleur social.

A lire également