La Police remercie trois légionnaires de Ceuta pour leur aide dans le sauvetage de deux enfants marocains utilisant des laisses canines

La Police remercie trois légionnaires de Ceuta pour leur aide dans le sauvetage de deux enfants marocains utilisant des laisses canines

CEUTA, 25 avril ( E) –

Le chef principal de la Police Nationale de Ceuta, Francisco López Gordo, a reçu jeudi les trois légionnaires qui, début février, ont aidé un de leurs agents à secourir deux enfants migrants marocains non accompagnés, coincés sur des rochers en pleine tempête. pour lequel ils ont confectionné une bouée de sauvetage avec les laisses des chiens du fonctionnaire affecté à l'Unité Canine.

Comme l'a rapporté l'état-major supérieur dans un communiqué, les événements ont eu lieu le 9 février, lorsque la tempête Karlotta a frappé le détroit de Gibraltar avec des rafales de vent dépassant les 90 kilomètres par heure.

Un agent a repéré « demandant de l'aide à quelques rochers » deux jeunes Marocains « qui faisaient des mouvements désespérés pour rester à flot et dont on ne voyait que la tête » qui étaient coincés devant la plage de Chorrillo « et ne pouvaient pas atteindre le rivage à cause à l'état de la mer.

La responsable de l'Unité Canine s'est approchée des falaises dans son véhicule officiel et a demandé de l'aide à travers la salle opérationnelle Cimac 091, car « en raison des circonstances particulières du personnel, les services sont effectués par une seule personne ».

Il y avait trois militaires dans la zone « qui faisaient du sport en courant le long de l'allée qui mène à la frontière » et ils ont proposé leur collaboration.

Les quatre ont décidé de « créer une ligne de vie et un harnais de sauvetage avec le matériel disponible, les sangles fournies par les chiens policiers », dans le but de sortir les enfants de l'eau « avec le plus de sécurité possible ».

Avec ces ressources précaires, « une chaîne de sauvetage a été établie qui a réussi à sauver les deux personnes, dont les corps étaient heurtés contre les rochers par les fortes vagues ». L'un des deux mineurs a perdu connaissance en sortant de l'eau et tous deux ont présenté des symptômes d'hypothermie et des contusions. Ils ont donc été transportés en ambulance à l'hôpital universitaire.

A lire également