Les arrivées de migrants aux îles Canaries augmentent le nombre de personnes desservies par Accem de 3,5% en 2023, par rapport à 2022

Les arrivées de migrants aux îles Canaries augmentent le nombre de personnes desservies par Accem de 3,5% en 2023, par rapport à 2022

MADRID, le 2 avril (E) –

L'ONG Accem a servi 77.184 personnes en 2023, un chiffre qui représente une augmentation de 3,5%, par rapport aux chiffres que l'entité gérait en 2022 (74.543), date à laquelle ont été enregistrés jusqu'à présent les chiffres les plus élevés de l'histoire de l'ONG. entité. Concrètement, il attribue cette augmentation aux arrivées de migrants aux îles Canaries.

Comme l'a expliqué l'entité ce mardi, les Sénégalais ont été la nationalité la plus importante parmi les utilisateurs d'Accem tout au long de l'année 2023, avec 13 483 servis. Le Marocain suit, avec 9.777 ; l'Ukrainien, avec 9 498 ; le Colombien, avec 8 273 ; et le Vénézuélien, avec 6 874. En 2022, cependant, la majorité étaient des Ukrainiens (29 050), suivis par ceux du Maroc (8 062), tandis que les Sénégalais étaient environ 2 500, très loin du chiffre de 2023.

De même, Accem a indiqué que le profil utilisateur majoritaire était celui d'un homme, d'origine sénégalaise et âgé entre 18 et 34 ans. Concernant la différence selon le sexe, l'entité dessert 65% des hommes (50 317) et 35% des femmes (26 867). Quoi qu'il en soit, il a ajouté qu'au cours des six premiers mois de l'année dernière, les femmes étaient majoritaires, les principales nationalités étant l'ukrainienne, la colombienne, le marocaine et le vénézuélien. La tendance a changé au cours du second semestre, avec une augmentation des arrivées aux îles Canaries, avec 39.910 des 56.852 du total arrivant en Espagne, selon les données du ministère de l'Intérieur.

En revanche, concernant la situation administrative, la majorité des personnes servies par Accem en 2023 étaient des migrants (40 761). Viennent ensuite les demandeurs de protection internationale, avec 18 337 utilisateurs, les bénéficiaires de protection temporaire, avec 18 337, et les Espagnols d'origine, avec 6 115.

597 897 AVANTAGES DE PLUS QU'EN 2022

De même, tout au long de l'année dernière, l'entité a fourni un total de 1.767.093 prestations, contre 1.169.196 en 2022 (597.897 de plus). Selon Accem, les avantages comprennent des services d'assistance et d'intervention sociales, une aide financière, des conseils juridiques et juridiques, des soins psychologiques, une interprétation et une traduction, une orientation professionnelle et une formation et un apprentissage linguistiques, entre autres.

L'ONG a également indiqué qu'en 2023, le nombre de personnes desservies par l'entité dans les communes rurales de moins de 30 000 habitants a augmenté, passant de 9 112 en 2022 à 10 802 en 2023.

Enfin, Accem a souligné que ces chiffres reflètent « la nécessité d'exister des itinéraires légaux et sûrs pour que ceux qui fuient des situations de ce type puissent atteindre le territoire espagnol et européen sans risquer leur vie ».

A lire également