Ils enquêtent sur une agression homophobe contre deux migrants dans le centre de Grenade à l'aube

Ils enquêtent sur une agression homophobe contre deux migrants dans le centre de Grenade à l'aube

GRENADE, 14 juin () –

La Police Nationale a ouvert une enquête dans laquelle plusieurs personnes ont été identifiées comme responsables présumés d'une agression homophobe contre deux hommes migrants survenue dans le centre de la capitale de Grenade, entre 5h20 et 8h00, samedi dernier.

C'est ce qu'indiquent des sources consultées par Europa Press au sein de la Police Nationale, qui ont précisé que les événements font l'objet d'une enquête suite aux plaintes déposées par les agressés.

En leur nom, comme le rapporte la plateforme GoFundMe dans un communiqué, une collecte en ligne collecte des fonds pour venir en aide à tous deux, qui auraient été agressés par six individus au milieu de cris d'insultes tels que « En Espagne, nous ne voulons pas de pédés ». '

Selon cette même source, « l'une des personnes agressées a subi des blessures graves, notamment une fracture de l'os de l'oreille et un tympan perforé, entraînant une perte auditive ». L'autre, quant à lui, « souffrait d'un nez cassé et de multiples contusions sur le corps ».

Les piétons qui ont été témoins de l'attaque ont réussi à l'arrêter et à demander de l'aide, avec l'intervention de la police et des services de santé, ont-ils détaillé auprès de GoFundMe, ajoutant que « les personnes agressées ont passé la nuit aux urgences et ont été soignées de manière adéquate », bien qu' »elles soient toujours avoir des conséquences physiques et psychologiques. »

De plus, en raison de leur « situation irrégulière » en Espagne, ils rencontrent des difficultés pour accéder à l'assistance médicale nécessaire et pour demander un congé de maladie. Dans ce contexte, un de leurs amis a lancé une campagne de collecte de fonds pour les aider, faisant allusion à « la profonde blessure émotionnelle que cet acte de haine a laissée » en eux.

A lire également