La Generalitat demande au gouvernement des "ressources extraordinaires" pour accueillir les migrants des îles Canaries

La Generalitat demande au gouvernement des « ressources extraordinaires » pour accueillir les migrants des îles Canaries

Verge appelle à une répartition « plus équilibrée » et à un système de quotas clair et transparent

BARCELONE, 31 octobre ( ) –

La ministre de l’Égalité et des Féminismes de la Generalitat, Tània Verge, a demandé au ministre de l’Inclusion, de la Sécurité sociale et de la Migration, José Luis Escriva, des « ressources extraordinaires » pour accueillir les migrants qui arrivent aux îles Canaries.

C’est ce qui a été exprimé mardi lors de la réunion sectorielle convoquée par le ministère avec les conseillers des communautés autonomes et les maires des principales villes espagnoles pour aborder cette question, a rapporté le ministère dans un communiqué.

« Un financement extraordinaire est indispensable pour que nous puissions apporter un soutien adéquat aux communes qui accueillent le plus d’arrivées », a affirmé la Generalitat.

Verge a également appelé à une répartition « plus équilibrée » et à un système de quotas clair et transparent pour effectuer la répartition entre les communautés autonomes, basé sur des critères objectifs pouvant garantir un projet de vie décent aux migrants.

L’édile a une nouvelle fois appelé à « la coordination et la codécision » dans ce domaine, notamment dans les territoires avec le plus grand volume d’accueil, comme elle l’assure, c’est la Catalogne.

En ce sens, il a demandé au ministère de prendre en compte la capacité et les tensions potentielles des services de santé et des services sociaux des municipalités d’accueil et de prévoir les ressources économiques « qui devraient être transférées à la Generalitat et aux entités locales ».

En outre, il a exprimé son inquiétude face aux références qui « ont été faites jusqu’à présent dans des communes très proches, qui partagent une région sanitaire », car il considère qu’il est important de respecter l’équilibre territorial dans l’accueil.

A lire également